Archives du tag: palestine

Conflit Israélo-Palestinien Géopolitique

Des survivants de l’Holocauste condamnent Israël pour le massacre de Gaza et appellent au boycott | Gauche anticapitaliste

israel-palestine-mur_pics_809

26 août 2014

Nous publions, ci-dessous, un article paru le 23 août dans le quotidien israélien Haaretz portant sur une lettre rédigée par 327 juifs et descendants de survivants de l’Holocauste qui condamnent le massacre en cours à Gaza et appellent au boycott d’Israël.

Des centaines de survivants et descendants de survivants de l’holocauste ont signé une lettre, publiée sous forme de publicité dans le New York Times de samedi, condamnant « le massacre des Palestiniens de Gaza » et appelant à un boycott total d’Israël.

Selon la lettre, la condamnation a été motivée par une annonce écrite sous forme d’une publicité par Elie Wiesel et publiée dans les principaux organes de presse du monde entier, accusant le Hamas de « sacrifice d’enfants » et comparant le groupe aux nazis. Le chapeau de l’encart publicitaire que s‘est payé Elie Wiesel (prix Nobel de la paix, rescapé du nazisme) annonçait de façon plus que provocatrice « Les juifs ont rejeté le sacrifice des enfants il y a  de ça 3,500 ans. A présent c’est au tour du Hamas ». La lettre, signée par 327 survivants et descendants de survivants de l’Holocauste juif et parrainée par le réseau international juif anti-sioniste, accuse Wiesel « d’abus de l’histoire » afin de justifier les actions d’Israël dans la bande de Gaza:

« Nous sommes dégoûtés et scandalisés par la violence d’Elie Wiesel qui abuse notre histoire dans ces pages pour justifier l’injustifiable: l’effort systématique d’Israël à détruire Gaza et à assassiner plus de 2.000 Palestiniens, dont des centaines d’enfants. Rien ne peut justifier le bombardement des abris de l’ONU, les maisons, les hôpitaux et les universités. Rien ne peut justifier de priver les gens de l’électricité et de l’eau ». La lettre accuse également les Etats-Unis d’aider Israël dans son opération de Gaza, et l’Occident en général de protéger Israël de la condamnation. « Le génocide commence par le silence du monde », dit la lettre. Elle se termine par un appel à mettre immédiatement un terme au blocus de Gaza et à un boycott total d’Israël. La lettre conclue par « Never again » (ndlr: « Plus jamais ça ») doit signifier « Plus jamais ça pour qui que ce soit ! »

Le texte intégral de la lettre :

« Les survivants et descendants de survivants et victimes du génocide nazi condamnent sans équivoque le massacre des Palestiniens à Gaza.

Comme survivants et descendants de survivants juifs et des victimes du génocide nazi, nous condamnons sans équivoque le massacre de Palestiniens à Gaza, l’occupation continue ainsi que la colonisation de la Palestine historique. Nous condamnons en outre les États-Unis pour fournir à Israël le financement nécessaire pour mener à bien cette attaque, et les pays occidentaux plus généralement, pour peser de tout leur poids diplomatique afin de protéger Israël de la condamnation. Tout génocide commence par le silence du monde.

Nous sommes alarmés par l’extrême et très raciste déshumanisation des Palestiniens dans la société israélienne, qui a atteint un paroxysme. En Israël, les politiciens et les experts dans le Times d’Israël et le Jerusalem Post ont appelé ouvertement au génocide des Palestiniens, tandis que la droite israélienne arbore désormais publiquement des insignes néo-nazi.

En outre, nous sommes dégoûtés et scandalisés par la violence d’Elie Wiesel pour justifier l’injustifiable : l’effort de guerre d’Israël consiste à détruire Gaza et à assassiner plus de 2.000 Palestiniens, dont des centaines d’enfants. Rien ne peut justifier le bombardement des abris de l’ONU, des maisons, des hôpitaux et des universités ! Rien ne peut justifier de priver les gens d’électricité et d’eau !

Nous devons élever nos voix et utiliser notre pouvoir collectif pour mettre un terme à toutes les formes de racisme, y compris le génocide en cours du peuple palestinien. Nous demandons la fin immédiate du siège et du blocus de Gaza. Nous appelons au boycott économique, culturel et académique d’Israël. « Never again » doit signifier PLUS JAMAIS POUR PERSONNE ! « 

Source: http://www.gauche-anticapitaliste.ch/?p=689